jeudi 12 juillet 2018

De Roy Orbinson à Pretty Woman

Quand une musique porte un film…ou vice-versa - Pretty Woman - Roy Orbison

roy-orbison
Roy Orbison

Roy Orbison - Oh Pretty Woman

On vous avait parlé récemment du film de Tarantino et Misirlou de Dick Dale, titre à jamais associé à ce film. Le cas n’est pas le seul, écoutez plutôt: une intro reconnaissable entre 1000, bon sang mais c’est bien sûr...

Roy Orbison - Oh Pretty Woman



Pretty Woman, avec Richard Gere et Julia Roberts. Mais revenons plutôt à la genèse de ce titre...

Crée par Roy Orbison en 1964, ce titre se place rapidement dans tous les charts, qu’ils soient US, Anglais ou Australien. Il restera la meilleure vente de Roy Orbison, que Presley considerait comme «le meilleur de nous tous». Malheureusement pour lui, malgré une voix superbe, il est desservi par son physique, loin de la beauté sexy et ravageuse du jeune Cat de Memphis...
La petite histoire raconte que ce titre a été inspiré par l’épouse de Roy Orbison, à qui il demande si elle a besoin d’argent. Un ami de Roy, présent, lui dit: «Pretty woman, don’t need no money». Le titre est né... Cette chanson fait partie des 500 plus grandes chansons de tous les temps, selon le magazine Rolling Stone.
De multiples reprises vont voir le jour: Johnny Rivers, Sharleen Spiteri (Texas), Chris Isaac. Mais la version la plus connue est celle de Van Halen, qui en 1982, atteindra la première place dans les charts.

Van Halen - Pretty Woman



Le King Elvis disait de lui que c’était «le plus grand chanteur du monde», et les Beatles étaient des fans invétérés de Roy Orbison. Marqué par le destin, il perd sa femme en 1966 dans un accident de moto, et deux de ses trois fils périssent dans un incendie deux ans plus tard. Preuve de l’admiration que lui voue les plus grands, Bono et The Edge - U2 - lui composent une chanson pour son dernier album, en 1985...

Roy Orbison - She's a mystery to me



Etienne FLT

Aucun commentaire:

Publier un commentaire