mercredi 11 juillet 2018

New York Dolls et ZZ TOP - Rencontre sur une même platine - 1973

New York Dolls et ZZ TOP - Rencontre sur une même platine - 1973

new-york-dolls-zz-top
New York Dolls - ZZ TOP - 1973

ZZ Top et New York Dolls : deux albums sortis le même mois - Fin juillet 1973

Le territoire des USA est tellement étendu qu’il est légitime de se demander si, de l’Est à l’Ouest, on rencontre le même type de population identifié sous le nom «d’américains». De New York - Etat de New York, à Houston – Texas, adopte-t-on la même façon de voir les choses, la même façon de vivre et, par extension, la même approche de la musique? Dans le segment musical qualifié loud, ne noterait-on pas un «petit» décalage: à l’Ouest les barbes, à l’Est le maquillage? A l’Est l’érosif rock, à l’Ouest le boogie rock? Explications :
Au mois de juillet 1973, deux formations destinées à devenir des légendes rendent leur copie: un premier album éponyme pour New York Dolls, Tres hombres pour ZZ Top. Les Dolls font l’effet d’une pierre ponce sur la toile du jeans. Les foulards et le fard à paupières camouflent la crasse, ces accords déglingués joués comme on se mouche, les perruques poudrées servant de tanières aux poux, bestioles avides du sang d’autrui. Chez ZZ, une poussière d’étoile diffuse des pilosités décolorées par le soleil, les notes chassant le tubbleweed sur les routes ensablées qui sillonnent le désert. «Des traces d’eye-liner sur des pompes à talons compensés? Caches tes miches, cow-boy, l’emplumage goudronné te guette!». 
«De l’aube à la nuit tombée sur des chevaux autour de bestiaux saturés de mouches à merde !!! Où sont les seringues?». Deux mondes... et à côtés de ces deux-là?

New York Dolls - Personality Crisis


A côté de ces deux univers musicaux bien tranchés, l'année 1973 n'est évidemment pas uniquement centrée sur ZZ Top et les New York Dolls, quelques évènements vont en effet marquer de leurs sceaux l'actualité.
Décès de Picasso et Bruce Lee, de la peinture noire badigeonne l’écran. Coup d’état militaire au Chili, Pinochet instaure la torture et l’assassinat comme mode de gouvernement: «Aguien para criticar?» (Quelqu’un pour critiquer ?). 
Nous subissons le premier choc pétrolier, les prix augmentent de 70%: une aile de papillon...en 2018, le litre de «Super 98» navigue autour des 1€70 (11Frcs de 1973!). 
Musicalement, en 1973, la concurrence est rude: Pink Floyd visite l’envers de la lune via The dark side of the moon, Led Zeppelin se diversifie dans Houses of the holy, The Who relance la mod avec Quadrophenia, David Bowie en termine ave Ziggy «Aladdin sane» Stadust et fait rugir The Stooges sur Raw power. Au sommet des hits parades français, sans ségrégation, c’est toute une histoire: Angie gagnée par La maladie d’amour chante une «Chanson populaire».

ZZ TOP - La Grange


Pour nos deux lascars, la couleur de fond de pochettes semblent relancer l’évidence: gris échappement contre vert cactus. Pourtant, entre Personality crisis  - New York Dolls - et La Grange - ZZ TOP - le gouffre n’est pas si large, tout juste une lézarde dans le bitume ou la terre rouge. D’ailleurs, ne s’agit-il pas de traces de gloss à l’entrejambe de ces chaps en cuir? Et ce Stetson, même rose, n’expose-t-il l’idée de territoires infinis? Ne nous trompons pas de combat, ces deux groupes se désaltèrent à la même «eau», du Jack D, de toute évidence.

Thierry Dauge


Aucun commentaire:

Publier un commentaire