jeudi 21 juin 2018

The Clash - Roxy music - Rencontre sur une même platine

1982 - Le grand écart entre deux groupes - The Clash et Roxy music

the-clash-roxy-music
The Clash - Roxy Music

Combat Rock - Avalon : 1982 

Il y a mai 68 et mai 82, des révolutions dans la rue et d’autres en studio. Même si, sur la pochette de Combat rock, chacun regarde dans une direction différente, les garçons usinent de concert un rock pour le moins «combatif». En face, le visuel d’«Avalon» expose l’utopie artistique de Roxy Music, guerrier stylisé toisant l’infini, rêve de Brian Ferry. Côté Classe, les deux maintiennent un haut niveau «aristocratic’rock», tant par le look que l’attitude. 
Côté musique, forcément… De nos jours,  Should I stay or should I go passe en quasi boucle sur toutes les radios alors qu’Avalon se fait plus rare. En 1982, les ondes rock la casbah mais Roxy fait «plus que ça» avec More than this

The Clash - Should I stay or should I go


Parallèlement, l’actualité franco-française oscille entre joie et tristesse, incongruité et vindicte. Une ordonnance instaure la durée des congés annuels à cinq semaines au lieu de quatre. Merci «Tonton»! Moins drôles, les attentats de la rue Marbœuf et de la rue des Rosiers. La bêtise n’a pas attendu le 21ème siècle. Étrange: l'Assemblée nationale vote la «dépénalisation» de l'homosexualité: c’était législativement répréhensible? Qu’en pense la Marie-Jeanne? Scandaleux! Lors de la coupe du monde de football en Espagne, à une agression prêt: le postérieur du goal allemand dans la calebasse du défenseur français, nous jouions la finale! Il faudra attendre 16 ans…

Roxy Music Avalon


Pendant que nos deux anglais discutent «chiffons», leurs tenues vestimentaires respectives tutoyant la perfection, les juke-boxes lâchent les fauves: Michael Jackson zombifie Thriller, Dire Straits fait l’amour hors Love over gold, The Cure tourne de la Pornography, Duran Duran visite Rio, Iron Maiden compte sur ses doigts The number of the beast alors que Led Zeppelin fait les fonds de tiroirs pour réhabiliter huit titres sur Coda. Voilà de bien belles oppositions de styles imageant à merveille celle de Roxy Music vs The Clash.
Si Avalon propose un voyage quasi astral, avec des nappes de synthé et des accords de guitares éthérés, invite au night clubbing, au monde clos des tops model gainés de soie, Combat rock n’est pas en reste, fourbissant des rythmes rock-dansants, du pogo au «Mia». Ce qui diffère radicalement, c’est le moyen d’expression musical suivi pour en arriver-là: six cordes et électricité gominée contre électronique et dandysme, «énergi’énervée» contre smoking amidonné. Y a-t-il un gagnant? Oui, nous! Irish coffee sur thé glacé!

Thierry Dauge

Aucun commentaire:

Publier un commentaire