vendredi 29 juin 2018

Neurotic Outsiders

Neurotic Outsiders

neurotic-outsiders
Neurotic Outsiders

Steve Jones et John Taylor - Première collaboration

Mars 1995, Steve Jones - Sex Pistols - collabore avec John Taylor - Duran Duran - pour l'album solo de ce dernier, Feelings Are Good And Other Lies. Le premier titre de l'album, Feelings Are Good sera ensuite repris par le groupe dans lequel ils joueront ensemble.

John Taylor - Feeelings are good



Toujours au cours de ce mois de mars 1995, plusieurs musiciens se retrouvent sur scène, au Joint de Las Vegas. Parmi eux, Matt Sorum - The Cult, Guns N'Roses - et Duff McKagan - Fastbacks, Guns N'Roses - Steve Jones, Iggy Pop, Eric Mesmerize et Steve Stevens.

Neurotic Outsiders - Black Leather



Le mois suivant, Johnny Depp, alors propriétaire du Viper Room de Los Angeles, demande à Matt Sorum s'il pourrait organiser un concert de charité pour aider un ami qui souffre d'un cancer. Sorum accepte volontiers et demande à John Taylor s'il veut se joindre à lui. Même chose avec Duff McKagan et Steve Jones. Les Neurotic Boy Outsiders sont nés. Il s'agit au départ d'un seul concert mais face à leur popularité, les quatre musiciens décident de rejouer au même endroit afin de lever plus de fonds et finissent par devenir des réguliers du lieu.

A partir de cet été 1995, les Neurotic Boy Outsiders ne vont pas cesser de tourner, jouant à Boston, New York, Las Vegas, Philadelphie, Phoenix, Tucson, San Diego et d'autres villes US. Les sets sont composés de leurs propres chansons et de reprises qui varient selon les soirs: essentiellement Raw Power, I Wanna Be Your Dog et No Fun (Stooges), Bodies et Pretty Vacant (Sex Pistols), Silly Thing et Black Leather (Cook & Jones), Janie Jones (The Clash), New Rose (The Damned), et parfois Ready Steady Go (Generation X), All my Lovin' (The Beatles), Something Else (Eddie Cochran), Steppin' Stone (Paul Revere & The Raiders / Monkees) et Virginia Plain (Roxy Music). Dès qu'ils le peuvent, ils invitent des amis à participer à leurs concerts dont Slash (Guns N' Roses) et Billy Idol.



Au début du printemps 1996, le groupe devient Neurotic Outsiders et signe un contrat avec Maverick Records, le label de Madonna. Cette signature ainsi que la présence d'un ex Duran Duran dans le groupe font grincer les dents des esprits les plus étroits. Profitant du concert des Sex Pistols à Finsbury Park, le 23 juin, Jones et ses acolytes jouent au Borderline de Londres deux jours après, puis reviennent aux USA pour terminer l'enregistrement de leur album qui sort le 10 septembre. Un disque mêlant de superbes mélodies sur des titres Rock, Punk-Rock et des balades, le tout avec un gros son de Gibson qui rappelle Never Mind The Bollocks Here's The Sex Pistols et Appetite For Destruction, premier LP de Guns N'Roses.

Neurotic Outsiders - Jerk



Signalons également la reprise très énergique de Clash: Janie Jones, speedée et modernisée grâce à des effets sur les vocaux.

Neurotic Outsiders - Janie Jones



Sortent ensuite un single trois titres, Jerk avec Story Of My Life et l'inédit Seattle Head et un cinq titres sur lequel figure un autre inédit, Spanish Ballroom ainsi qu'une reprise de John Taylor: Planet Earth.

Neurotic Outsiders - Sujet



Fin septembre, une mini tournée européenne passe par l'Allemagne, puis la France, au Gibus de Paris. Ensuite, plus rien, c'est le «silence radio» le plus total jusqu'en 1998 où Jones retrouve Sorum et McKagan pour l'enregistrement du titre Elected d'Alice Cooper et le groupe remonte finalement sur scène en 1999 pour une série de concerts au Viper Room en compagnie de membres de The Cult et de la Spice Girl Mel C (de quoi fait mourir de rage les ayatollah du Rock...). 
Dernier concert en Décembre 2008 lors d'une Christmas Party avant l'arrêt définitif de ce groupe resté méconnu en France, malheureusement.

Neurotic Outsiders - Spanish Ballroom



Fernand Naudin

Aucun commentaire:

Publier un commentaire