jeudi 5 avril 2018

New York Dolls

New York Dolls

new-york-dolls
The New York Dolls

L'histoire d'un groupe mythique

1971, Johnny Volume intègre un groupe de New York, Actress, composé de Rick Rivets, Arthur Kane et Billy Murcia. Rivets a l'idée d'enregistrer une répétition, afin de voir comment le groupe sonne. Johnny Volume est alors guitariste et chanteur.

New York Dolls - I am conpronted



Plus tard, il change son nom en Johnny Thunders. Dans le courant de la même année, le groupe se rebaptise The Dolls puis The New York Dolls et recrute un chanteur, David Johansen. A cette époque, le répertoire est composé de quelques titres amenés par Johnny Thunders et de reprises de R&B. Leur premier concert a lieu fin 71. Début 1972 Rick Rivets est remplacé par Sylvain Mezrahi qui devient Sylvain Sylvain. En Mai et Juin, ils jouent au Mercer Arts Center de New York et sont remarqués par le producteur Marty Thau qui leur permet d'enregistrer neufs titres aujourd'hui disponibles sur l'album Lipstick Killers. Ils continuent à jouer régulièrement dans ce club, ainsi qu'au Max's Kansas City, jusqu'au départ en Angleterre, en Octobre.

The New York Dolls - Don't mess with cupid



Arrivés chez sa Majesté Elizabeth II, les Dolls enregistrent une maquette démo aux Escape Studios (disponible sur le CD Private World) puis s'engagent dans une tournée en première partie de Lou Reed qui les amène à Liverpool, Birmingham et Londres où ils jouent avec Pink Fairies et The Faces. Une partie du public les déteste, leurs jette des objets dessus et les traite de «tapettes». Ambiance! 
Alors que Marty Thau négocie un contrat avec le label Track, le batteur Billy Murcia décède dans la nuit du 6 au 7 Novembre 1972 et tout est remis en question. Le reste des dates anglaises est annulé, tout le monde rentre à New York.

The New York Dolls - seconde démo USA 1972




En décembre ont lieu des auditions pour la place de batteur. Peter Criss (Kiss) et un certain Marc Bell (Marky Ramone) passent le test mais c'est finalement Jerry Nolan qui remplace Billy Murcia. En Janvier et Février 73, de nombreux concerts ont lieu au Max's Kansas City et au Mercer Arts Center, ainsi que dans un club de Manhattan appelé le Kenny's Castaway. Le groupe joue également à Boston puis enregistre une nouvelle maquette début Mars. 23 chansons sont mises en boîte aux Planet Studios, disponibles aujourd'hui sur divers albums tels que Seven Day Weekend (incomplet), Private World (complet), Endless Party (incomplet), A Hard Day's Night (incomplet).

The New York Dolls - 1973 Private wor



Toujours en Mars, ils signent avec Mercury pour deux albums. Le premier, produit par Todd Rundgren sort au mois de Juillet. Dans la foulée débute une tournée US/Canada qui passe par le Whiskey A Gogo de Los Angeles, Dallas, San Francisco, Houston, Memphis, Detroit, Atlanta, Toronto et St Louis. En fin d'année, nouvelles dates en Angleterre avant de passer par la France. Un concert a lieu à Radio Luxembourg, Paris, le 1er Décembre (diffusé en 74). Disponible aujourd'hui sur les albums Paris Le Trash, Paris Burning, From Paris With Love (L.U.V.). Suivent des dates en Allemagne (dont un passage TV à Musikladen), en Belgique et en Hollande avant de rentrer aux States pour quelques dates supplémentaires.

New York Dolls - Jet Boy



Janvier/Février 1974, nouvelle session studio (démo) puis enregistrement et sortie du deuxième album, Too much Too Soon suivi d'une nouvelle tournée aux USA, au Canada et de nouveau en Angleterre, jusqu'en Décembre. C'est au cours de cette année 1974 que les Dolls font la connaissance d'un anglais venu promouvoir les fringues qu'il crée avec sa femme. Malcolm McLaren est un excentrique un brin mytho et le groupe accroche de suite. Dès qu'ils le peuvent, ils l'emmènent avec eux en soirée et deviennent quasiment amis au point de lui confier la tâche de «manager» début 1975. Changement de look, fini les vêtements de «poupées», désormais l'image est encore plus provoc', vinyl rouge et drapeau de l'URSS. Seulement cela ne va pas plaire à tout le monde et certaines salles refusent de faire jouer le groupe. Malgré cela, des concerts ont lieu aux clubs My Father's Place et Little Hippodrome de NYC, ainsi que dans la région.

Skotti Fletcher- Red Patent Leather (New york dolls)



La santé de Kane et Nolan se dégrade. Arthur «Killer» Kane, alcoolique, doit suivre des cures de désintox, il est parfois remplacé par Peter Jordan et Jerry Nolan, héroïnomane, laisse occasionnellement son tabouret de batteur à « Spider » du groupe proto-punk Pure Hell. McLaren organise une tournée en Floride qui débute fin Mars. Après une poignée de dates, Johnny Thunders et Jerry Nolan plaquent le groupe et rentrent à New York début avril pour former les Heartbreakers avec Richard Hell qui vient de quitter Television.

La tournée doit continuer, les Dolls trouvent un batteur et le guitariste Steven Duren (Blackie « Lawless ») qui remplace Thunders. On le retrouve plus tard dans the Killer Kane Band avec Arthur Kane puis dans WASP. En Juillet, McLaren a quitté le navire, rentré à Londres il va s'occuper des Sex Pistols. Des musiciens sont auditionnés et la formation comprend désormais David Johansen, Sylvain Sylvain, Peter Jordan (basse), Tony Machine (batterie) et Chris Robinson (claviers). Ils s'envolent pour le Japon début août pour quelques concerts avant de revenir jouer aux USA jusqu'en Décembre.

New York Dolls - Frankenstein



En Mars 76, Johansen et Sylvain décident de rebaptiser le groupe The Dolls et débutent une nouvelle tournée des States qui se termine le 30 Décembre au Max's Kansas City. Il s'agit du dernier concert de ce qui reste du groupe original, avant la reformation.
En 2004, un de leur plus grand fan et ancien président du fan club anglais, Morissey (The Smiths), réussit à les convaincre de remonter sur scène. Les trois survivants David Johansen, Sylvain Sylvain et Arthur Kane acceptent de se produire au Royal Festival Hall de Londres pour deux concerts qui ont lieu les 16 et 18 Juin 2004. Ils sont accompagnés de Steve Conte, guitariste de Michael Monroe (le groupe du chanteur d'Hanoï Rocks), Brian Koonin aux claviers, ancien musicien des précédents groupes de David Johansen (Buster Poindexter et David Johansen and the Harry Smiths) et Gary Powell à la batterie (Libertines, Dirty Pretty Things). L’événement sort en DVD la même année.

The New York Dolls - Subway Train



Après ces deux dates, Arthur Kane rentre à Los Angeles, il se fait hospitaliser suite à une grippe et une très grande fatigue. On lui diagnostique une leucémie, il décède le 13 Juillet 2004.
Les New York Dolls décident finalement de continuer et sortent un nouvel album en 2006 One Day It Will Please Us To Remember Even This, puis un autre en 2009 Cause I Sez So et un dernier en 2011 Dancing Backward In High Heels. Profitant du come-back, Sony Music sort un CD Live At The Filmore East en 2008.
Aujourd'hui, le groupe n'est plus actif, Sylvain Sylvain tourne toujours et a organisé un concert Tribute au Dolls en 2017 avec des invités tels que Lenny Kaye et Walter Lure.

Fernand Naudin

Aucun commentaire:

Publier un commentaire