vendredi 30 mars 2018

Les Thugs - Paroles - Christophe Sourice

Les Thugs - Paroles - Christophe Sourice

thugs
Christophe Sourice - Les Thugs

"À l’époque, le progressif c’était 15 mille accords et 200 breaks, mais le punk, c’est le retour au basique: couplet-refrain, couplet-refrain, trois accords et basta! Le tout, c’est de savoir lesquels". 
Christophe Sourire, Les Thugs, Longueur d’Ondes, 1993.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire