jeudi 2 novembre 2017

Vincent Palmer : A French guitar-hero

Vincent Palmer : A french guitar-hero

Bijou
Bijou

Qu’est ce qu’un guitar-hero?

Tout simplement, si l’on suit la définition, Un guitariste surdoué porté par un charisme certain
Jeff Beck, Ritchie Blackmore ou Rory Gallagher répondent sans doute à cette définition. Clapton, Hendrix aussi, sûrement… Mais pourquoi toujours regarder outre-manche ou du côté des States? Nous aussi, nous possédons (possédions?) un authentique guitar-hero en la personne de Vincent Palmer, ex-Bijou. Pour mémoire, rappelons que ce groupe de Rock du début des années 80 fut, avec Starshooter et Téléphone à l’origine d’une vague de fraicheur dans un milieu musical quelque peu sclérosé.

Plus d'infos sur le groupe Bijou :
Le groupe Bijou – De 1970 à nos jours ! 
Bijou Dauga – Rencontre avec Philippe Dauga

Confirmation : BIJOU



On est là dans les débuts de Bijou. Un peu plus tard, on a eu ça:  je hais les mecs comme toi et ses riffs assassins.



Ou alors, ce qui fut LE tube de Bijou : Rock à la radio



Puis le groupe splitte, Palmer sort un 45 tours, «4 3 2» qui restera le seul…



Et en face B : Sportster qui fit d’ailleurs le générique d’une émission de Canal +. Mais il n’en reste pas là, il accompagne des potes, dont Dutronc dans Merde in France.



Et si vous n’êtes pas convaincu, un petit dernier Vincent Palmer accompagne ni plus ni moins que le Killer himself Jerry Lee Lewis, dans le non moins célèbre Great Balls Of Fire.
 


Allez petit cadeau: un disque-hommage à Buddy Holly est sorti il y a quelques années, et on y trouve ça :

Vincent Palmer : L'amour se joue de nous




Alors, guitar-hero…ou pas? Pour la petite histoire, Vincent Palmer, après un temps chez Rock'n'Folk en tant que secrétaire de rédaction, a disparu de la circulation… Ain’t that a shame?

Etienne Frelet 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire