vendredi 24 novembre 2017

Blond - Ep Cheap

Blond - Ep Cheap

Blond
Blond

Blond: Idiocracy et alchimie

Nous les avions découvert début 2017 avec un premier EP prometteur intitulé Idiocracy qui avait eu le mérite de nous révéler ce groupe actuel aussi créatif qu'accompli. A peine quelques mois écoulés, le groupe Blond remet le couvert avec une brillante nouvelle auto-production. Et si le niveau du premier cinq titres avait été propre à nous renverser, il est évident que la teneur de Cheap, monte d'un cran le niveau. Ils faut dire que ces quatre compères en ont sous le capot. Musiciens expérimentés ayant déjà tirés leurs guêtres dans de nombreux groupes (Astonvilla, Appleshift, Underdogs, Sinclair...), Blond comprend en son sein deux ingénieurs du son studio chevronnés ce qui, vous en conviendrez, outre les facilités accrues d'enregistrer, donne quelques indices éloquents quant au niveau qualitatif de la production.
Et pourtant, les belles productions ne font pas forcément l'alchimie des grands disques, et c'est peut-être là où l'on découvre la véritable force du groupe. On serait évidemment tenté de citer quelques tonalités influentes, Radiohead, Red Hot Chili Peppers, Muse, ou les Foo Fighters afin de dépeindre ce rock à la fois moderne et pourtant originellement inspiré.

Blond - Good God


Mais Blond est une entité nouvelle, portée par un talent de composition manifeste, des musiciens redoutables et un chanteur à la tessiture large. Je m'emballe... pas forcément, il suffit de se laisser emporter par la profondeur extatique de Crazy, ballade puissante et déchirante, dont le refrain bouleversant nous traverse littéralement. Les chœurs s'y fondent dans une danse sombre et enivrante. Un titre brûlant d’émotion et d’intensité, qui sillonne les sensations, du bas astral aux sommets étoilés. Et soudain, un hurlement de Tony, le refrain nous ébranle: I’m Crazy... l’émotion est palpable.
Et oui, la musique c'est sensationnel, c'est émotionnel avant tout, et là, embarqué sur le navire, elle laisse soudainement place aux images embrumées de l'esprit,  la terre promise au loin, inatteignable et pourtant si proche, le film est dans la tête, porté par la musique... coup de cœur pour ce bijou à peine sorti de son écrin.
(Crazy, à découvrir sur le site du groupe Blond : www.blondidiocracy.com ).

Blond : Draw me out


Ne vous méprenez pas, ces Blond sont résolument Rock!  Les trois autres titres du EP sont estampillés High Sound, pur rock, ils dégagent une énergie aussi fun que brutale portée par le tranchant des guitares, une rythmique solide et méchamment efficace, et un clavier aussi fou qu'une deuxième guitare (mention spéciale aux arrangements...). Cerise sur le gâteau, ils n'ont pas oublié d'être simples, sympathiques et drôles. Preuve en est grâce à cette récente rencontre Hangout: ils nous ouvrent les portes du studio et nous présentent Cheap, leur nouvel EP.
Merci Blond!



Auguste Marshal

Aucun commentaire:

Publier un commentaire