mardi 10 octobre 2017

Quand les DOGS chantent en français

Quand les DOGS chantent en français

dominique laboubee
Les Dogs de Rouen - Dominique Laboubee

Dominique Laboubée le chanteur, guitariste, leader et âme des Dogs est décédé le 9 octobre 2002. Un homme à part, passionné par son art, le rock des Dogs, un style qu’il avait façonné, modelé avec son cœur et son âme pendant près d’une trentaine d’années. Même si les Dogs n’ont pas bénéficié d’un succès discographique pourtant mérité, force est de constaté que leur périple incessant sur les routes France, de Navarre et pour finir au States, n’aura pas laissé insensibles les nombreux aficionados qui reconnaissent aujourd’hui la profondeur et l’évidence d’un tel groupe dans le paysage culturel rock français, bien au de-là de Rouen, si chère à leur cœur. Triste anniversaire certes, mais occasion évidente de se remémorer les Dogs, et particulièrement sur ce post, les chansons en Français des Dogs, eux qui ont pourtant majoritairement utilisé la langue de Shakespeare sur l’ensemble de leur compos. Un Shake up des Dogs de Rouen version frenchy dans le texte.

«J'aime quand ça va vite et qu'il y a une mélodie.»  - Dominique Laboubée
On a souvent évoqué Les Dogs, le mythique groupe de Rouen sur ce blog, et on continuera, soyez en sûr… La quasi-totalité de leurs chansons, due à la plume riche et abondante de leur chanteur-leader-mentor Dominique Laboubée, sont écrites en Anglais. En effet, Dominique n’a écrit que très peu de titres en français, et on ne peut que le regretter quand on voit la qualité de ceux-ci.
En effet, en grattant bien dans leur discographie, quelques pépites jaillissent au hasard des sillons.
Ainsi en 1980 parait leur premier 45 tours, avec ce titre imparable:

Les Dogs : Cette ville est un enfer

Le Dogs : Trouble-fête 

En 1983, c’est Secret qui vient chatouiller nos oreilles


Et en 1984 - Mon cœur bat encore


En 1999, c’est carrément 4 chansons dont on nous gratifie, toutes issues du rare A different kind avec :

Le Dogs - Entre 2 feux 


Les Dogs - Tout ce qu’elle veut 


Les Dogs - La belle saison 


Les Dogs - Fier de ne rien faire , crée au départ pour les Olivenstein Rouennais


Alors on peut tirer des plans sur la comète, refaire le monde: et si, et si ils avaient chanté en Français? Si ils avaient voulu être moins puristes et s’ouvrir au grand public? Est-ce qu’ils n’auraient pas décrocher la timbale en lieu et place des insu...portables Telefon?
Tout ceci n’est que palabres: un disque sur la platine, "On est les DOGS et on vient de Rouen". Tout le reste est superflu...

Etienne Frelet

Aucun commentaire:

Publier un commentaire