samedi 16 septembre 2017

Gang of four

Gang of four

Gang of Four
Gang of Four

Connaissez-vous un groupe capable de vendre son propre sang pour financer la sortie d'un de ses album? 

Gang Of Four l’a fait. Et ça pour 45£!
Projeté sur la scène post-punk en 1979 avec leur premier album Entertainment, Gang Of Four se classe au top 40 britannique et reçoit les louanges de John Peel sur la BBC.

Formé en 1977 par un quatuor de contestataires aux influences marxistes et faisant également référence au structuralisme français (Lacan, Lévi-Strauss, Foucault et Barthes leurs fournissent un nom), la bande des quatre - Gang of Four - nous offre une petite révolution musicale. Un fin mélange de punk rock et de funk pour ces quatre étudiants dont l'engagement politique n'a jamais été démentie et qui vont devenir une référence dans le mouvement post-punk malgré un succès commercial en demie teinte.

Gang of Four - Peel Session 1979 


Le groupe subira quelques départs de membres notamment après la sortie de leur second album Solid Gold où le bassiste Dave Allen, les quitte pour former Shierkback, groupe proto-industriel.
Il sera remplacé en pleine tournée par Busta Cherry Jones (ex Sharks) puis l'année suivante par Sara Lee, ex-Jane Aire & the Belvederes. Ce second album sort en 1981 et fait moins de bruit que le premier Entertainment.

En 1982, pendant la guerre des Malouines, le groupe renforce son image de contestataire et sort l'album Songs of the free avec le titre Call Me Up.
Gang of four se verra interdit de diffusion sur la BBC et fera parler de lui avec un certain buzz en forme de scandale autour du titre I love a man in a uniform.
Le groupe est remanié cette même année et rejoint par Jon Astrop, Chuck Kirkpatrick et John Sombatero.

Gang of Four : To hell with poverty


En 1984 le départ du batteur Hugo Burnam marque la fin de la première incarnation de Gang Of Four. Il sera remplacé par Steve Goulding, ex Rumour pendant la tournée et l'enregistrement de l'album Live at the Palace. Le groupe se sépare, Andy Gill réalise à cette époque son unique album solo Disposession et se lance dans la production, notamment avec Red Hot Chili Peppers.

C'est en 1990, avec John King, Hiromi et Stan Loubieres qu' Andy Gill remonte Gang Of Four. Deux albums en découlent.Mall sorti en 1991 et Shrinkrapped paru en 1995, mais faute de succès, le groupe se dissout à nouveau.
Et pourtant, tout n'est pas terminé, la bande des quatre se retrouvent avec la section rythmique original en 2000. Ils refont des tournées, enregistrent et réenregistrent d'anciens titres et sortent l'album « gift » en 2005.

Avoir été pris en référence et cités comme influence prédominante par des formations en pleine émergence comme Radio 4, Franz Fernidand et Block Party leur aura été d'un grand secours pour ce retour. En 2010, ils contribuent à la campagne Microsoft Xbox 360 avec le titre Natural's Not In.
En 2011, Gang of Four se mettent à vendre des flacons de leur propre sang pour financer l'album Content... 

John King, chanteur de Gang of Four
''Nous reconnaissons qu'il y a un changement fondamental dans la façon dont les groupes doivent se comporter et agir pour faire de la musique ''
Un financement participatif est organisé, en partie avec l'argent des donations des fans, l'autre partie étant assurée par le label Gronland Records.

Gang of Four : What we all want


Dernier album en date : What Happens Next - 2015

Album proposant un mélange de goth-rock, d'électro rock style années 80 avec des atmosphères anxiogènes pré-apocalyptiques. 

Alors c'est quoi Gang Of of Four?

Un groupe avec une formule sonore unique navigant dans le contexte New Wave émergeant, en même temps que des groupes comme les B-52's, Père Ubu, Joy Division ou Public Image Ltd. Avec un Andy Gill inventant son propre style, fait d'échardes sonores sur sa guitare avec des riffs malaxés, tranchés à violent coup de hache, le chanteur Jon King dans le rôle du parfait hurleur doublé d'un esprit curieux et intellectuel. Un batteur repéré dans une rixe de pub, doté d'une rythmique complètement syncopée, dense, qui palpite et qui pulse, inhabituelle et pas vraiment rock.
Refusant les oripeaux punk et la panoplie OI, les Gang of Four ne font rien comme les autres et optent même pour une tenue vestimentaire innocente et classieuse, revêtant costume, tergal et cuir.
Bref il y a long à dire sur cette bande d'étudiants rencontrés comme beaucoup de groupe sur le campus. Je vous laisse apprécier !


Mike2mike 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire