vendredi 2 juin 2017

Tribute to The Ramones : we’re a happy family

Tribute to The Ramones : we’re a happy family

Tribute to the Ramones
Tribute to the Ramones

Tribute to The Ramones - A prendre et à laisser...

Quand des artistes tels que les Red Hot Chili Peppers, Metallica, U2 ou Tom Waits s’associent pour rendre un hommage à un groupe de Punk Rock, on se dit que ce groupe ne doit pas être un ramassis de branquignoles. Ben non, quand on sait que le groupe en question a débuté au milieu des années 1970, a sévi jusqu’en 1996, a perduré au travers de plusieurs line-up différent, tout en gardant du début à la fin le même guitariste et le même chanteur... Le groupe a splitté, mais un fan de la première heure a voulu rendre hommage a son groupe culte. On parle là de Rob Zombie réalisateur de films d'horreur et métalleux qui n’a que peu, à priori, à voir avec les RAMONES, car c’est bien d’eux dont on parle. C’est un fan de la première heure, et il est à l’origine de ce Tribute, conçu après la séparation du groupe. Johnny Ramone est également à l’origine du projet, atteint du cancer de la prostate, il a mis ses dernières forces pour qu’il aboutisse. A mon humble avis, il y a des ratages: U2 qui reprend Beat on the Brat, Marylin Manson qui massacre Thee KKK took my baby away, mais il y a aussi des réussites. Elles sont là, juste en dessous...

Pretenders : something to believe in

KISS : Do You Remember Rock'n'Roll Radio?



Maintenant, je vous laisse seul juge. De toute façon, on parle des Ramones et même sous forme de reprises, tout ne peut pas être foncièrement mauvais, non?

Etienne Frelet 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire