mercredi 14 juin 2017

Like a Rolling Stone - Bob Dylan

Like a Rolling Stone - Bob Dylan

Bob Dylan
Bob Dylan

"Un poème est une personne nue... Certains disent que je suis un poète." - Dylan


1965 - Bob Dylan vient de terminer une tournée en Angleterre, il est au prise avec une grave crise existentielle et se demande s’il ne va pas tout arrêter. Il prend alors la plume afin de cracher le venin qui le ronge. Une véritable catharsis qui s'exprimera sous la forme d'un texte de plus d’une dizaine de pages dont il se servira ensuite pour construire ce véritable chef d’œuvre qu’est la chanson Like A Rolling Stone. Dylan évoquant le contenu de ce texte brutal mais libérateur le qualifiera plus tard de "diarrhée littéraire".
"Le poème était long de dix pages. Il n'y avait pas de titre, juste des vers sur une feuille de papier à propos de ma haine incessante envers quelque chose de bien précis, c'était brutal. À la fin, ce n'était plus de la haine, ça disait aux gens quelque chose dont ils ne savaient rien, leur apprenant qu'ils avaient beaucoup de chance. Une revanche, plus précisément. Je ne pensais pas du tout en faire une chanson, jusqu'au jour où, je me suis retrouvé assis à mon piano, chantant à un rythme très lent How does it feel?."
Bob Dylan
Évidemment, la chanson Like A Rolling Stone n’a rien à voir avec les Rolling Stones, le titre est en réalité un clin d’œil à une chanson dans laquelle Hank Williams chante "I’m A Rolling Stone, I’m Alone and Lost".
Il faut par ailleurs réaliser qu’à l’époque il s’agit d’un véritable virage Rock pour Bob Dylan. Quand il se met à jouer Like A Rolling Stone en 1965 sur la scène du festival folk de Newport, il se fait littéralement huer par un public de folkeux qui lui demande alors d’arrêter de jouer avec le groupe. Évidemment, Dylan continuera de plus belle... Cette partie de sa carrière est souvent relatée comme une période de désintéressement de la part d'une bonne partie de ses fans, pourtant Daniel Ichbiah dans son livre Rock Vibration relate les commentaires de Bruce Jackson, l'un des organisateurs du Festival Folk de Newport. Ayant réécouté les enregistrements du concert, il affirme que le public ne s'est pas emporté à cause de la tournure électrique qu'avait pris le concert de Dylan, mais suite à sa très courte prestation scénique, trois chansons seulement, ce qui était la règle de ce festival.

« De la même façon qu’Elvis a libéré votre corps, Dylan a libéré votre âme. Il a inventé un nouveau son pop, a transcendé les limites de ce qu’on pouvait jusqu’alors enregistrer, et il a changé la face du rock’n’roll pour toujours ». 
Bruce Springsteen

Like a Rolling Stone : No direction Home - Bob Dylan


Like a Rolling Stone est une révolution dans la carrière musicale de Bob Dylan, mais également une révolution musicale a elle seule. Un titre d'une longueur inhabituelle, hors format pour les radios, dans un premier temps refusé par Columbia, doté d'un orgue hammond mixé bien au dessus du volume standardisé. Ce titre finalement atypique maltraite volontairement les codes de l'époque, il est également grandiose de mélodie pop rock grâce à ce refrain entêtant qui sied admirablement bien à sa voix. Avec Dylan, on évoque régulièrement le talent du poète mais il faut également souligner l'inspiration du compositeur, capable de décrocher en quatre accords basiques, la timbale d'un succès intergénérationnel à l'instar d'un Knockin'on Heaven's Door, harmonisant son génial sens de la mélodie dans le flux d'une simplicité musicale aussi essentielle que déconcertante.

Like A Rolling Stone - Jimi Hendrix


En 2004, le magazine américain Rolling Stone a élu la chanson Like A Rolling Stone meilleur morceau de tous les temps. Après avoir été dans un premier temps refusé par les médias de l'époque, Like a Rolling Stone connu un succès incroyable même en radio, malgré sa durée interminable de 6 minutes 13 dans sa version complète. Like a Rolling Stone fut d’ailleurs repris par de nombreux artistes, on peut citer notamment Hendrix, les Rolling Stones ou encore Bob Marley.

Le manuscrit initial de Like A Rolling Stone a été vendu au prix record de deux millions de dollars lors d'une vente aux enchères chez Sotheby's à New York le mardi 24 juin 2014.
"Le saint Graal de la chanson du rock a légitimement décroché le titre du manuscrit de musique le plus cher au monde vendu aux enchères", a déclaré le commissaire de la vente Richard Austin.
Une "diarrhée littéraire" (dixit Dylan) qui en aura finalement bouché un coin!

Like a Rolling Stone : Highway 61 Revisited - Août 1965 -


Auguste Marshal

Aucun commentaire:

Publier un commentaire