samedi 1 avril 2017

Police 1977

The Police : Sting - Copeland - Padovani - Summers -

The Police
The Police

The Police : les débuts

Le groupe Police a vraiment marqué son époque avec une véritable apogée du succès dans les années 80' et une certaine commercialisation qui a sans doute fini par dénaturer l'énergie primaire. Même si les productions au fil du temps sont devenues un peu plus sirupeuses, l'énergie et la hargne des débuts étaient à mon sens un atout majeur de leur musique. Un rock sec et tranché, porté par d'excellents musiciens, un sens de la composition absolument génial avec l'idée directrice de ne cesser de conserver cette ligne mélodique et cette technicité propre à leur chanteur Sting.

The Police : Roxanne Live 1979


Sting est indéniablement un chanteur, musicien et compositeur émérite, et Police est de toute évidence un groupe qui a marqué profondément le début des eighties, mais je reste pour ma part accroché à cette énergie puissante, profondément rock parfois même rageuse qu'ils envoyaient à leur début. Les années 80 sont ensuite passées par là avec un son plus technologique, moins sec, le chant de Sting ayant gagné en profondeur et en qualité ce qu'il avait perdu en énergie brut.
Il y avait dans l'air cette envie de conquérir leur public, un truc palpable où s'harmonisaient sonorités punk et reggae, sur une trame résolument rock.

The Police : Fall Out - Live1979



Police n'a cependant pas toujours été un trio, le groupe se forme en 1976 en pleine montée de l'air punk autour de la rencontre du batteur américain Stewart Copeland, le guitariste  corse Henry Padovani et du bassiste chanteur anglais Gordon Sumner dont on connaît aujourd'hui principalement le nom de scène.
Sting, la piqûre ou le dard, choisissez la traduction adéquate, en corrélation avec ces tenues vestimentaires effilées avec lesquelles il ressemblait à une guêpe.
Sting - Copeland - Padovani
Sting - Copeland - Padovani
Début 1977, le guitariste Andy Summers est présenté à Sting et Copeland par l’intermédiaire du bassiste de Gong, Mike Howlett.
Quelques mois plus tard, juillet 1977, Police se produit en quatuor au festival punk de Mont de Marsan aux côté des Clash, des Damned ou encore Eddie and the Hot Rods.  
Les relations entre les deux guitaristes Padovani et Summers sont conflictuelles. Dix ans les séparent, les caractères et les influences divergent et alors que Padovani se sent proche du mouvement punk, Andy Summers à l'opposé, se situe plus dans la lignée des techniciens de la guitare. Sa longue expérience de musicien de studio, son esthétique de la perfection musicale et son professionnalisme entraîneront un relationnel conflictuel auquel Padovani mettra fin rapidement en quittant le groupe.

The Police : So Lonely - Live 1978


Ce changement de Line Up définitif marquera sans doute un tournant décisif dans l'évolution du groupe et le premier single Fall Out -1977 - est l'unique témoignage de cette configuration.

Unique témoignage gravé dans les sillons puisque la séquence Live qui suit est l'une des rares vidéos de cette époque avec Police à quatre sur scène.

Police - Festival de Mont de Marsan avec Henry Padovani



1978, Padovani ne fait plus partie de la bande et le groupe Police publie son premier album: Outlandos D'Amour. Le public ne s'y trompe pas, le succès est au rendez-vous, avec notamment des titres qui feront la gloire de Police comme Roxanne (l'histoire d'une prostituée parisienne), Can't stand loosing you, So Lonely... un festival de tubes en puissance.

Police en quatuor: La formation à quatre ne durera que l'espace de deux concerts.

  • Le 25 juillet 1977 au Music Machine de Londres 
  • Le 05 août 1977 au festival punk de Mont de Marsan. 
  •  

The Police - Next to you - Live 1979


Festival de Mont de Marsan - 1977

La première édition s'étant déroulée un an plutôt à l'initiative de Marc Zermati du label Skydog. La programmation du festival cette année là est loin d'être totalement punk, mais qu'importe, la prog' est vraiment incroyable: 
Strychnine, Lou's, 1984, Asphalt Jungle, Maniacs, The Police, The Damned, The Boys, The Clash, Rings Brakaman, Lou's, Shakin'Street,  Marie et les Garçons, Tyla Gang, Little Bob Story, Bijou, Eddie and the Hot Rods, et Dr Feelgood (sans Wilko Johnson)... le tout sur deux jours, impressionnant 
Stewart Copeland - Sting -Henry  Padovani

Outlandos D'Amour, le premier album de Police paraît en 1978 au départ sous de mauvais hospices. Roxanne et Can't stand loosing you sont d'emblée censurés par la BBC. Le premier parle d'une prostituée, le second aborde le thème d'un suicide. Boudé par le Royaume Unis, le succès de Police arrivera par la petite porte, notamment grâce à une tournée aux Etat-Unis organisée par Ian Copeland (le frère de Stewart) et une bonne couverture des radios locales et disk-jockey.

Auguste Marshal

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire