mardi 4 avril 2017

The Breeders le groupe de Kim Deal - ex-bassiste des Pixies

The Breeders

The Breeders
The Breeders

 The Breeders avec Kim Deal, ex-Pixies

The Breeders, un groupe de rock américain presque entièrement féminin né à Boston et fondé par Kim Deal qui n'est autre que l'ex bassiste des Pixies. En 1988, alors qu'elle n'avait pas encore définitivement quitté les Pixies, Kim Deal lance The Breeders, un projet plus perso orchestré en compagnie de la guitariste Tanya Donelly et de la bassiste Josephine Wiggs. Au sein des Breeders, Kim Deal est chanteuse et guitariste et le premier album Pod paraît en 1990. Une simple démo aura suffit à convaincre le label 4AD de financer le projet. Pour l'enregistrement, Kim Deal fait appel à une vielle connaissance, l'ingénieur du  son Steve Albini qui avait produit deux ans plus tôt l'album Surfa Rosa des Pixies, dont est extrait notamment l'énorme: Where is my mind.  
Steve Albini un ingé son de renom puisqu'il produira trois ans plus tard en1993, l'album In Utero de Nirvana.
Albini leur présente alors le batteur Britt Walford, qui leur permettra finalement de mettre en boîte en une semaine les douze titres de Pod aux Palladium Studios d'Edimbourg. Et ça se sent, le son est minimaliste, la production est un peu "Cheap" et malgré d'indéniables influences des Pixies et de Nirvana, la maturité n'est à mon sens pas encore au rendez-vous.

The Breeders : Doe - Lp Pod - 1990


Pod le premier Breeders, bien qu'assez bien salué par les critiques, notamment par le New York Times, ne rencontrera par vraiment le succès en terme de vente. Ce qui n'empêchera pas Kurt Cobain de déclarer en 1992 au journal Melody Maker que: "Pod était l'un des albums qui avaient influencé sa vie".
The Breeders
The Breeders

The Breeders : Cannonball - 1993

Après ce premier disque passé un peu inaperçu en 1990, les Breeders sortent trois ans plus tard l’album Last Splash. Le line up a connu  quelques changement, la guitariste Tanya Donelly est remplacée par Kelley Deal, la sœur jumelle de Kim et le groupe connaît enfin un batteur attitré en la personne de Jim Mc Pherson. L'album est enregistré à San Fransisco le clip est réalisé par Kim Gordon de Sonic Youth, et là ça fait splash, c'est un hit. Cannonball le premier single est d’emblée un succès, principalement en France où le titre est n°8 du Top50 de mars à avril 1994. L'album est d'ailleurs classé parmi les 50 plus grands disques de tous les temps catégorie "Women who rock" par la revue Rolling Stone Magazine.
Le riff d'entrée de Cannonball donne un effet de spirale un peu enivrante. Le Beat tenace et entêtant est soutenu par cette sirène d'alarme et ce son de basse rond et entraînant, les distos épaisses sur la voix douce et acidulée de Kim Deal semblent être les prémices de ce qu'on découvrira un an plus tard avec Garbage. Ce qu'on appel généralement, l'air du temps...

The Breeders : Cannonball



  • Après la sortie de l'album Last Splash, les Breeders seront invités plusieurs fois par Nirvana lors de leur tournée en Europe de 1994.
  • Les Breeders connaîtront une pose forcée en 1995 avec l'implication de Kelley Deal, la sœur de Kim, dans une affaire de drogue. 
  • Les sœurs Deal retourneront en studio en 2002 (Lp: Title TK), puis en 2008 (LP: Moutain Battles), cette fois accompagnés d'autres musiciens et malgré l'intervention à nouveau aux manettes de Steve Albini, le succès restera discret...



Aucun commentaire:

Publier un commentaire