jeudi 9 mars 2017

The Feelies

The Feelies : un groupe à part

The Feelies
The Feelies

Six albums en quarante ans, et pourtant...

The Feelies est un groupe rare. Rare parce qu’en 40 ans, ils n’ont réalisé que six albums (leur dernier opus In Between est sorti le 24 Février dernier), qu’ils ont attendu vingt ans entre Time For A Witness (1991) et Here Before (2011)… Bill Million en avait profité pour s’occuper de réparations d’horloges histoire de passer le temps sans doute… Rare, parce qu’on ne les a vu en France qu’une seule fois en 1989 au Bataclan (je n’y étais pas) pour Only Life sorti en 1988.
En 1986 ils frisent le Stakhanovisme en sortant No One Know (EP) et The Good Earth (LP). Six ans plus tôt était paru Crazy Rhythms, 1er album devenu culte.

The Feelies : Loveless Love


Peut-être à cause de leur look d’étudiants propres sur eux, les Feelies ont pu être été étiquetés «groupe de lycée». C’est vrai qu’ils ont toujours fait beaucoup de reprises (Velvet, Dylan, Neil Young, Beatles, Stones, Patti Smith…) et qu’ils reprennent Bowie dans le Something Wild the Jonathan Demme dans une scène de bal de fin d’année (CQFD ?). Mais toutes ces reprises portent en elles la classe, la finesse, la puissance et la précision de chacune des compositions du duo Mercer / Million.

The Feelies : Paint it black



Et puis il y a l’énergie du live. Jouant souvent plus de 2 heures, les Feelies ne se parlent pas, ne se regardent pas: ils enchaînent les titres devant un public… à qui ils ne parlent pas et encore moins ne regardent. Trop concentrés à jouer sur des tempo au bord de l’arrêt cardiaque, à assurer des climats qui vous emportent au loin pour mieux vous ramener sur les bases d’un rock d’une classe… rare.

The Feelies : Groningen


L'album In between est sorti en février 2017. Les Feelies, toujours aussi casaniers, entament une tournée autour de leur New Jersey natal. Si quelqu’un pouvait les convaincre de pousser enfin jusqu’à chez nous…


Gilles de Kerdrel

The Feelies : Been replaced




The Feelies

  • Bill Million - guitare, chant, percussion
  • Glenn Mercer - guitare, chant, percussion
  • Keith Clayton - basse, percussion, chant
  • Anton Fier - batterie
  • Stanley Demeski est ensuite arrivé à la batterie, suivi de Brenda Sauter à la basse.
  • Dave Weckerman (percussion)

Albums :

  • Crazy Rhythms (1980) Stiff
  • The Good Earth (1986) Coyote \ Twin/Tone
  • Only Life (1988) A&M
  • Time for a Witness (1991) A&M
  • Here Before ( 2011) Bar/None
  • In Between (2017)  Bar/None

Aucun commentaire:

Publier un commentaire