vendredi 24 mars 2017

Les Snipers de Dijon

SNIPERS, from Dijon

Antoine Masy Perier "Tony Truant", François Huet : 1979 - Les Snipers

A l’aube des années 80, Beaune nous a donné les Calamités, groupe dont nous avons parlé ici même. Rappelons que ce nom leur avait été donné par Tony Truant, ex- Dogs et actuel Wampas. Mais son histoire avait commencé bien avant, dans les rues dijonnaises. C’est dans une librairie de la capitale bourguignonne que Tony rencontre François Huet qui deviendra son acolyte dans le groupe qu’ils vont créer en 1979, les SNIPERS. Jup’ à la basse, Marc à la batterie.
La vidéo qui suit vaut son pesant d’or, on entend un Tony fort énervé …

Les Snipers de Dijon - 1980



Mais Tony a eu une révélation, depuis qu’il a vu les Dogs. Il organise un concert à Auxonne, les fait venir et joue avec eux lors du rappel. Les dés sont jetés: il n’aura de cesse de tenter de les rejoindre à Rouen, intègre les «Gloires Locales» en attendant. Et dès que l’opportunité se présente, il rejoindra les Dogs, son groupe fétiche. Mais c’est déjà une autre histoire…

Sur la Photo, Antoine Masy-Perier futur Tony Truant, (photo Gilles Barjot) prise lors d'un concert mémorable à Marsannay (Bourgogne).

Antoine Massy Perrier - Tony Truant
Antoine (futur Tony Truant)
Mais avant de quitter les terres bourguignonnes, Tony présente à François ses potes d’Ambulance, soit Gilles Villatte (basse-chant), Fred Belin (batterie), Fred Pinasseau (guitare). Ils s’appelleront donc les Snipers!
Leur premier album sortira chez New Rose produit par Lionel Herrmani (Dogs), d’où est issu ce morceau à la gloire de l'amour fou: Je t’attendrai dans le vide-ordures.
Rien que le titre, tout un programme… Un texte non dénué d'humour sur un garage rock eighties endiablé:
 " Tu t'es moquée de moi, c'est sûr… mais ça m'est égal, je te le jure, je t'attendrai dans le vide-ordures…"

Les Snipers : je t’attendrai dans le vide-ordures - 1983


S’ensuivra un EP live en 1983 chez New Rose, avec leur titre phare, qu’ils joueront en ouverture d’un concert avec les Real Kids: La fiancée de l’institutrice.

 Les Snipers : la fiancée de l'institutrice



Leur second album, baptisé fort à propos "Bis", voit la présence d’un certain Dominique Laboubée  (Dogs) à l'harmonica, sur un instrumental : "Snipers Theme".


Autant la pochette du premier opus (ah le bon temps des 33 tours…) pouvait donner envie d’acheter l’album, autant celle de leur 3ème galette semble bâclée...
Le dernier album quant à lui s'intitule Alligator, un dernier six titres qui paraitra en 1985.

Les Snipers : Alligator - 1985


En 1986, les Snipers mettent fin à leur histoire… Ironie du genre, si vous tapez Snipers sur Google, outre les tireurs embusqués, vous tomberez sur un groupe de rap. Horreur…Il vous faudra gratter un peu pour trouver ses pépites…

Etienne Frelet

Les Snipers pendant l'enregistrement d' Alligator (Photo: Gilles Barjot).

Snipers
Snipers

 Membres des Snipers de Dijon

  • 1979 : François (Chant) – Antoine Masy Perier, futur "Tony Truant" (Guit) – Marc (Batterie) – Jup’ (Basse)
  • 1981 : François (Chant) – Fred B. (Batterie) – Gilles (Basse) – Fred P. (Guit)

 Albums

  • 1983 : « Snipers » (New Rose)
  • 1983 : EP Live « EP live » (New Rose)
  • 1984 : « Bis » (New Rose)
  • 1984 : SP « Ce n’est pas moi » (New Rose)
  • 1985 :  « Alligators » (New Rose)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire