vendredi 3 février 2017

Lol Tolhurst

 A tale of two imaginary boys

The Cure
Lol Tolhurst et Robert Smith - The Cure

1964, banlieue de Londres, deux gamins font leur entrée à l'école. L'un deux mort de trouille fond en larmes, il s'appelle Robert Smith. Sa maman le rassure comme elle peut, puis regardant son petit camarade du même âge, elle dit a son fils :"Ne pleure pas Robert. Lol va prendre soin de toi. Tu n’as pas d’inquiétude à avoir". Lol Tolhurst accepte la main de Robert qui arrête de pleurer. 
Le début d'une longue histoire, de l'amitié des deux gamins, à la naissance de The Cure... et l'une des scènes émouvantes racontée dans l'auto-biographie de Lol Tolhurst batteur puis clavier de The Cure jusqu'en 1989 : "A tale of two imaginary boys". 


Cure
A tale of  two imaginary boys

Aucun commentaire:

Publier un commentaire