samedi 7 janvier 2017

The Inmates

The Inmates

The Inmates
The Inmates

Légendes underground du courant Pub Rock et Garage Rock  

The Inmates font partis de ces légendes underground du courant Pub Rock et Garage Rock des années 80'. J'ai d'ailleurs du mal à leur affubler cette étiquette, puisque le chanteur Bill Hurley déclare que les groupes de Pub Rock ne reprennent jamais les chansons des Stones, ce qui n'est évidemment pas le cas des Inmates... 
Quoi qu'il en soit, les Inmates sont nés à la fin des années 70' et appartiennent à la famille musicale de Dr Feelgood, Nick Lowe, Nine Below Zerow encore Eddie And The Hot Rods. The Inmates sont des fins connaisseurs de leurs racines Rythm'n blues, excellents musiciens nés musicalement en pleine période punk, ce qui donnera à ce mélange de Soul et de Rock un brin revival, une énergie "stonienne" et une agressivité héritée du Punk. A la base les Inmates sont composés de Peter Gunn et Tony Oliver aux guitares, de Ben Donnely à la basse et du très charismatique Bill Hurley au chant avec une section rythmique assez instable les premiers temps, puis enfin confiée à Eddie Edwards, également batteur des Vibrators. Le succès international vient rapidement à eux au début des années 80' avec la reprise Dirty Water des Standells qui atteint la 51ième place des Charts américains.

 The Inmates : Dirty Water - LP : First Offense

Puis un second album au succès commercial Shot In The Dark en 1980, avec des concerts remplis et une atmosphère électrique. 
La suite sera nettement moins efficiente pour le groupe dont le succès se tarit peu à peu. Bill Hurley s'enfonce dans la dépression et quitte le groupe quelques années, il sera à cette époque remplacé par Barrie Masters de Eddie And The Hot Rods.

Inmates - Meet The Beatles - Live 1987
Inmates - Meet The Beatles - Live 1987
Au panthéon des albums lumineux des Inmates, il y a également l'album Meet the Beatles, enregistrement Live dont le projet est né au printemps 1987, sous la houlette du journal Libération afin de célébrer le vingtième anniversaire de la sortie de l'album des Beatles: Sgt Peppers Lonely Hearts Club Band. Ce disque marque d'ailleurs le retour de Bill Hurley au sein des Inmates. L'idée des producteurs était de faire un album concept de réconciliation entre les Rolling Stones et les Beatles. Ils font appels aux Inmates, dont le répertoire ne laissait pourtant pas présager une quelconque admiration pour les Beatles, qui décident alors de jouer une série de titres moins connus, parsemés de quelques classiques comme cette formidable interprétation de Back in the USSR. Ce disque a un son résolument rock et décapant, apportant un véritable sens à la notion de Cover.

The Inmates : Back in the Ussr - Lp Meet the Beatles


Les Inmates et le public français, c'est un peu une vieille histoire d'amour :
Bill Hurley, propos recueillis sur le site Theinmates.chez.com
"Franchement, la France est un de nos meilleurs endroits. La première fois qu’on est passé chez toi, c’était en 1978 au Gibus, en semi-professionnels. Le concert était retransmis en direct sur une radio, et les gens ont aimé. Quand notre premier album (First Offence, 1978) est sorti, le public français avait déjà entendu parler de nous, ça nous a beaucoup aidés. Le public français aime le rock’n’roll au sens traditionnel. Cette fois-là au Gibus, à part nous, Willy Deville, Johnny Thunders et les Small Faces étaient programmés la même semaine. C'est incroyable, non ?"

Auguste Marshal



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire