jeudi 15 septembre 2016

Kervigen

KERVIGEN :

Une belle découverte

Kervigen est un groupe post punk basé en région parisienne, avec des origines en direction du Finistère d'où l'ascendance celtique de leur nom ! Kervigen est en effet le nom d'un petit village breton dont Alexandre Mauzon, l'un des membres fondateurs est originaire.

Kervigen
Kervigen
S'ils ne parlent pas véritablement d'influences musicales, Kervigen reconnaissent un ancrage commun autour de références que sont les Lords of the new Church, Stooges, Gun Club, Joy Division ou Nick Cave. La couleur vocale extrêmement particulière de Kervigen, me fait parfois penser tantôt au chant des Died Pretty, tantôt aux Fixed Up, voir par moments au puissant délire incantatoire de Christian Vander (Magma). Mais l'analogie s'arrête à cette comparaison vocale toute personnelle, leur musique ayant le sceau estampillé made in Kervigen.

Kervigen Mesmerizing




C'est autour d' Alexandre que le groupe se forme en 2007 avec un Line Up totalement différent, mais peu à peu le projet s'essouffle jusqu' aux retrouvailles en 2013 avec son "vieux compère" Nicolo. C'est décidé, le groupe est relancé : on efface tout et on recommence !

Kervigen
Kervigen
Le groupe ainsi complètement transformé, motivé par leurs projets de concerts et d'enregistrements, s'articule aujourd'hui autour d' Olivier, un bassiste pro (ex-Treponem Pal) qui a instillé de la rigueur au répertoire, Marina à la guitare qui a rejoint le Band depuis bientôt un an, Elian à la basse ( ex-Soucoupes Violentes). François qui avait été leur bassiste pendant un temps rejoindra ensuite le projet Bowie Oddity.
Kervigen
Kervigen

Un album à leur actif et des projets à venir, Alexandre chanteur - guitariste à la voix haut perché dans le lyrisme de ses jolis graves, nous parle de Wrecks, le premier album de Kervigen :
 
Notre EP Wrecks est totalement auto-produit. Nous n'avons pas de label. Son enregistrement a duré 3 jours. Nous l'avons produit avec Bernard Gionta (encore un ami !) aux studios La Mante Productions (Paris 11e) mi-septembre 2015. C'était vraiment une ambiance cool. Nous nous sommes vraiment marré. (entre autres avec les micros de ma gratte je captais une radio pirate indé et sur l'un de nos morceaux, nous avons décidé de laisser le "parasite" dans le mix parce que ça apportait un plus !)
Nous assurons nous-même la distribution de ce mini-album avec l'aide de tous nos contacts en France et à l'étranger. Bandcamp et les autres plateformes d'écoute (Deezer, Spotify ...) sont très utiles notamment pour les anglo-saxons qui constituent la majeure partie de nos auditeurs.

Kervigen, Ce n'est pas ton premier groupe?
Nous avons tous un passé musical très différents. Elian et Nicolo ont surtout évolué dans des formations punk-sixties. Moi, j'ai joué dans diverses formations cold-wave et ai pratiqué le chant lyrique pendant trois ans au sein d'une chorale (baryton). Marina a aussi un autre groupe à côté.

Des projets ?
Nous allons très prochainement débuter l'enregistrement du deuxième album mais cette fois nous allons en assurer nous-même la production (notre batteur étant ingé son de métier). Nous avons ainsi une totale liberté artistique. Des labels étrangers sont d'ores et déjà intéressés par la distribution future de ce second opus. "Wrecks" nous fait connaître de plus en plus.... Nous allons également faire quelques concerts dont un déjà prévu à l' Overdrive Bar à Coulommiers le 03/02/2017.
En parallèle de tout ceci, une équipe de réalisateurs travaille sur notre premier clip "The Lighthouse Keeper". La vidéo sera bientôt en post-production.

Vous pouvez découvrir et acheter l'album sur leur page bandcamp !





Kervigen, un groupe à découvrir !



Auguste Marshal

 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire