samedi 30 juillet 2016

Ramones


Ramones : "Hey ! Ho ! Let's Go!"


Les Ramones
Les Ramones

"Si un martien débarque sur Terre et qu’il me demande :
« Qu’est-ce que c’est le rock’n’roll ? » Je lui fais écouter les Ramones". 
(Frank Black, ex, Pixies, 1993)

Il était une fois... les Ramones

Il était une fois, une citrouille qui se transforma en carrosse... c'est un peu ce qui me vient à l'esprit lorsque je repense à la genèse des Ramones. Bon d'accord, un carrosse bien dégueulasse, avec un pare-choc déglingué, et une carrosserie cabossée, mais quand même...
Telle est la grandeur de ces 4 chevelus déphasés au look de rebelles et au physiques ingrats, qui ont eu l'idée brillante un jour de paye de janvier 1974, d'acheter une guitare et une basse, de monter un groupe malgré un bien maigre niveau musical, et d'y croire !
C'est dans cet univers new-yorkais des années 70 où la jeunesse pauvre et désœuvrée oscille entre petite délinquance, prostitution, drogue et alcool, et peine à s'identifier à l'image du pouvoir de l'argent que génère des groupes énormes comme les Stones ou Led Zep, qu'une des légende du Punk américain a vu le jour : Ramones.

Ramones (London 1977) : Blitzkrieg Bop 


Et quel nom !

L'origine du nom du groupe diffère quelque peu selon les sources, mais il semblerait que ce soit, pour certains un clin d’œil (à mon avis plutôt ironique) au surnom de Paul Mc Cartney à ses débuts, époque Silver Beetles. Aussi étonnant que cela puisse paraître, aux côtés des New York Dolls et des Stooges, les Ramones citent également les Beatles en référence...


Douglas Colvin (DeeDee Ramone : basse), John Cummings (Johnny Ramone : guitare), Jeffrey Hyman (Joey Ramone : chant) et Tamas Erdelyi (Tommy Ramone :batterie), sont fascinés par la violence et cherchent un exutoire à leur misérable vie.
Désormais, le groupe n'a d'autre ambition que de déranger l'ordre établi et de vivre sans devoir travailler... ce fut certainement là leur génie : une certaine énergie du désespoir et de la révolte, des cojones, et un sens de la nouveauté et de l'opportunité. Les Ramones étaient sans doute là au bon endroit au bon moment pour faire partie des illustres déclencheurs de la naissance d' un mouvement Punk après qui, le Rock ne sera jamais plus comme avant.
 Pourtant, même si le groupe est aujourd’hui considéré comme une référence incontestable, inspirant le grand virage du genre musical, les Ramones qui n'ont jamais vraiment eu la carrière méritée, ont longtemps eu du mal à vendre leurs albums, demeurant trop souvent confinés dans une salle ambiance conflictuelle et jouant  dans des rades pourris, payés à coup de lance pierre.

Ramones et Lemmy (Motorhead) - Live




Les Ramones : c'est un style rebelle et loin de toute virtuosité, sauvage et électrique, décapant et sentant bon la rage.  Des groupes comme Metallica, Red Hot Chilli Pepers, Sonic Youth, les Clash et bien d'autres témoignent de l'influence des Ramones sur leur musique, et malgré une carrière houleuse et chaotique, ils sont aujourd'hui portés au rang d’icônes ayant inspirées tout une génération.

Ramones : "Hey ! Ho ! Let's Go!"

  Ramones Pinhead It´s Alive 1977 

Ramones - Commando Live 1977

Ramones - CBGB 1974

 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire