mercredi 29 juin 2016

Dancing Hoods

The Dancing Hoods

The Dancing Hoods


The Dancing Hoods
The Dancing Hoods

Il y a des jours comme ça où on part à la recherche, sans vraiment savoir ce que l'on cherche. C'est un peu le truc du fouineur, le hobby du brocanteur, ou la caverne aux trésors de mon petit cœur de rocker (Julien Clerc, sort de ce corps). Et c'est avec cet esprit conquérant que j'ai redécouvert dans mes archives une petite pépite de Pop Rock américain qui m'a ramené quelques années en arrière. 
The Dancing Hoods font partis de ces groupes à qui il a sans doute manqué le petit truc en plus pour vraiment décoller.
Le band s'est formé à New York au début des années 80' autour de Bob Bortnick chant-guitare, Mark Linkous chant-guitare (futur leader des Sparklehorse, il mettra fin à ses jours en 2010), Eric Williams Bassiste et Don Shurt à la Batterie.

Un premier album 12 jealous roses sort en 1985, distillant un son généreusement Pop Rock avec des mélodies accrocheuses s'envolant au son lumineux des rickenbaker et d'une voix suave et limpide comme l'atteste ce titre qui aurait pu être un tube : Built a house.

The Dancing Hoods - Built a house - LP : Twelve Jealous Roses - 1985


1988 : le deuxième album des Dancing Hoods intitulé Halleluja Anyway emmènera le groupe au portes du succès, sans jamais véritablement les franchir. Ils attirent alors les fans des Replacements ou des Del Fuegos, connaissent une petite renommée sur les influentes College Radio et  la vidéo live de Baby's got Rockets sera diffusé au MTV's 120 minutes.

The Dancing Hoods : Baby's Got Rockets - LP Halleluja Anyway - 1988

Le groupe à la recherche d'une plus grande reconnaissance migrera à Los Angeles recherchant la signature sur une Major Compagny qu'ils ne trouveront jamais. Pérégrinations laborieuses et déceptions auront finalement raison de leur rêve, puisque le groupe se sépare à la fin des années 80'.
Il reste cependant quelques magnifiques empreintes des Dancing Hoods : à découvrir ou à redécouvrir !

Dancing Hoods on 120 minutes Show on MTV 


Aucun commentaire:

Publier un commentaire